Elle avait pas mis de bleu à ses yeux.
Elle avait rien mis sur ses long cheveux.
Elle n'avait pas non plus, mis de rouge à ses lèvres.

Ca ne m'a pas empêcher, de tomber amoureux d'elle.
Quand t'elle a déployée ses ailles.
Je suis parti avec elle.

Rejoindre les étoiles, qui tourne.
Autour de tous ces soleils qui dévoilent
la beauté, de ce grand tout.

Elle avait pas mis de bleu à ses yeux.
Elle avait rien mis sur ses long cheveux.
Elle n'avait pas non plus, mis de rouge à ses lèvres.

Elle me dit souvent, de ne pas pleurer.
Que tout est vraiment, beau et enchanté.
Que je peux trouver, la sérénité
au fond de moi.

Il me suffit juste de, voler au bout de l'univers.
Et de verser dans la lumière.
Une prière sincère.

Pour que l'on puisse un jour et à toujours.
Vivre dans l'amour et que tout autour de nous,
coule ce présent.

Elle avait pas mis de bleu à ses yeux.
Elle avait rien mis sur ses long cheveux.
Elle n'avait pas non plus, mis de rouge à ses lèvres.

Il ne faut jamais retirer ce lien.
C'est un fil doré qui est pour le bien.
On peut l'attraper quand, t'on a
le trop plein de, tristesse.

Je ne l'oublierai pas, elle est comme.
Une sirène souveraine, une magicienne.
Elle a semé une graine.

D'amour, de paix et de joie.
Pour que notre liberté.
Soit enchaîné à la foi.
Et que la fraternité puisse exister